Historique de la ligne

REDING – DIEMERINGEN

Die « Geissbocksbahn » , le chemin de fer des chèvres.

A DRULINGEN, le chemin de fer est arrivé relativement tard, mais sa présence a été intense dans la première moitié du XXe siècle. La première gare a été mise en service en 1903 avec l’extension de la « Eselbahn » (ligne à voie métrique LUTZELBOURG – PHALSBOURG – DRULINGEN). La première fut construite au sud-Est de la ville.

Cependant, certains villages au nord réclament le raccordement à l’Eselbahn. Pour des raisons stratégiques, la compagnie des chemins de fer d’Alsace Lorraine (E.L.), décide la création d’une antenne à voie standard qui se greffe sur l’axe STRASBOURG – SARREBRUCK. 

La section DIEMERINGEN – DRULINGEN est mise en service le 1er mai 1913.  A cet effet une seconde gare voit le jour au Nord-Ouest. Afin de relier celles-ci, un raccordement de 1.96Km est créé. Elles seront nommées : « Drulingen Est » et « Drulingen Ouest ».

Le 1er Juillet 1922, la ligne DIEMERINGEN – DRULINGEN est prolongée jusqu’à SCHALBACH.

C’est seulement en 1936 et pour des raisons stratégiques, (notamment le plan MAGINOT) que la ligne est prolongée de SCHALBACH à REDING. Cependant, cette dernière section n’a quasiment jamais accueillie de voyageurs.

Exploitation

Le service voyageur sur la ligne a cessé le 3 octobre 1945 soit après seulement 32 ans !

Un trafic Marchandises très dense…

La partie Nord de la ligne (DRULINGEN – DIEMERINGEN) ainsi que l’Eselbahn ont été fermés et progressivement  déclassés après le deuxième conflit mondial. Un trafic marchandises intense a subsisté sur la section REDING – DRULINGEN.

Diverses industries ont utilisé la ligne comme les sociétés SOTRALENTZ, BIEBER Industrie, Beurrerie de Drulingen, Grands chais de France etc. 

Néanmoins le trafic a diminué d’années en années pour finir par disparaitre totalement.

Le dernier train de marchandises a quitté DRULINGEN EN 2014, soit 101 années d’exploitation !